A la découverte de Windows 8 (partie 2)

Written by Sebastien Lambot on . Posted in Articles techniques, Uncategorized, Windows

Après avoir fait une première rencontre avec Windows 8, nous allons créer un environnement bureautique efficace grâce à la configuration d’un Desktop standard, la réintroduction du menu Démarrer et le paufinage des paramètres systèmes.

Après avoir utilisé Windows 8 pour tenter de réaliser des tâches basiques, force m’est de constater que son usage est loin d’être aisé. Mais étant donné que la majeure partie des nouveaux PCs vendus dans le commerce en sont équipés et qu’une installation de Windows 7 n’est pas toujours envisageable, soit à cause du coût de la licence, soit à cause de restrictions du constructeur, une solution viable devait être trouvée.

Les manipulations décrites dans cet article ont été testées sur les versions Pro et Enterprise de Windows 8. La version Pro était au départ une version classique, qui a été upgradée grâce à l’ajout d’une licence Pro dans le centre d’activation, j’expliquerai plus loin les raisons qui m’ont poussé à le faire. Je n’ai pas encore eu le temps de tester les actions qui vont suivre sur un Windows 8 classique mais ça ne saurait tarder.

Si vous souhaitez acheter un nouveau PC pour travailler, je vous conseille d’éviter la version classique de Windows 8. Optez de préférence pour la version Pro, ou mieux: achetez un PC équipé de Windows 7!
Si par contre, les gadgets vous amusent et que vous trouvez le menu carrelages révolutionnaire, la version classique vous conviendra parfaitement, vous pouvez arrêter ici la lecture de cet article, la suite risquerait de vous paraître ennuyeuse.

Maintenant que les chahuteurs sont partis, identifions nos besoins de base:
« Je veux pouvoir allumer mon PC et arriver directement sur un Desktop, sur lequel je retrouve mes applications les plus utilisées. Je veux également disposer d’un menu Démarrer classique et de ses boutons pour éteindre ou redémarrer ma machine. Et je veux pouvoir travailler sans être dérangé en permanence par des messages de mise-à-jour, de rapport d’erreurs ou autres ».
Ca tombe bien, Noël approche (ou la fin du monde, ça dépend du point de vue) et les cadeaux ont de l’avance! Voici un aperçu de ce que vous obtiendrez si vous ne vous perdez pas en cours de route (il s’agit d’un Windows 8 en français mis à jour vers Pro):

Je suis arrivé à ce résultat en réalisant les étapes suivantes:

  1. Nettoyage de l’interface ModernUI, notre fameux « menu carrelages »
  2. Quelques réglages Windows utiles pour la suite
  3. Désactivation du lock screen (l’image de la tour extraterrestre dessinée avec Paint) via gpedit.msc
  4. Désactivation du menu carrelages avec l’utilitaire gratuit Bypass ModernUI
  5. Installation et configuration du menu Démarrer grâce à l’utilitaire gratuit Classic Shell
  6. Installation et configuration de la transparence (effet Aero Glass) grâce à l’utilitaire Aero8Tuner
  7. Réglages divers
  8. Installation des applications
  9. Désactivation de la demande de password au démarrage

L’ordre n’a pas d’importance, vous êtes libres d’installer ce qui vous plaît.

Beaucoup d’outils existent sur internet mais ils ne conviennent pas tous pour la version finale de windows. Lorsque la version RTM (Release To Manufacturers) a été publiée par Microsoft, celle-ci contenait encore plusieurs modules cachés comme le menu Démarrer et d’autres outils. La version finale qui équipe maintenant les PCs du marché ne contient plus ces modules cachés. Les programes qui activent ces modules utilisent donc parfois des outils qui n’existent plus. Le meilleur moyen de le savoir est de consulter les commentaires des autres utilisateurs ou d’essayer par soi-même.

Nettoyage du ModernUI

Une fois que windows a démarré et que vous avez entré votre login et mot de passe, vous êtes immédiatement confronté à une vitrine qui vous agresse avec des dizines d’informations inutiles. Parmi toutes ces guirlandes et autres boules de Noël, il y a un carrelage qui nous intéresse, celui en bas à gauche marqué « Desktop » (Bureau).
Nous allons donc organiser un grand nettoyage en faisant un clic droit sur chacun des autres carrelages. Un petit « V » devrait apparaître sur ceux sélectionnés. Vous pouvez à tout moment cliquer sur le dessin qui est apparu dans la barre en bas à gauche « Unpin from Start ». Les carrelages devraient alors disparaître, ne laissant au final que celui marqué Desktop.

Si vous l’avez supprimé, pas de panique, faites un clic-droit n’importe où, cliquez sur « All Apps » en bas à droite, vous arriverez dans le quartier général des carrelages, c’est là qu’ils se réunissent pour préparer leur invasion mondiale. Essayez de trouver au plus vite celui marqué Desktop, faites un clic-droit dessus, « Pin to Start » et déguerpissez avant de vous faire remarquer en appuyant sur la touche Windows pour revenir au menu.

Vous pouvez maintenant cliquer dessus et découvrir un Desktop amputé de son menu Démarrer et affublé d’un fond d’écran vulgaire représentant une marguerite (empressez-vous de le changer en faisant clic-droit > personalize). Pour notre exemple, j’ai choisi une image d’aurore boréale en haute-définiton trouvée sur Google.

Quelques réglages Windows utiles pour la suite

Première chose à faire: vérifier votre version de Windows. Pour celà, cliquez sur l’icône Explorer (la deuxième dans la barre du bas), clic-droit sur Computer > Properties, la fenêtre qui s’ouvre vous donne les infos sur votre machine.

Vérifiez bien que vous possédez au moins la version Pro car dans le cas contraire, certaines des manipulations présentées ne fonctionneront pas.

Voici la liste des réglages que je fais habituellement sur les machines windows:

  1. Créer un lien vers le Control Panel (« panneau de configuration ») sur le Desktop: quand vous êtes sur l’écran de version, cliquer dans la colonne de gauche sur Control Panel. Une fois que celui-ci est ouvert, faites un drag & drop de l’icone se trouvant dans la barre d’adresse vers votre Desktop.
  2. Désactiver l’UAC (la fenêtre qui vous oblige a constamment cliquer sur « oui » pour confirmer vos actions): allez dans Control Panel > User Accounts and Family Safety > User Accounts > Change User Accounts Control settings > mettez le curseur au plus bas (never notify me) et confirmez pour la dernière fois.
  3. Désactiver l’Action Center (le petit drapeau dans la barre des tâches): Control Panel > System and Security > Action Center > Change Action Center settings. Allez tout en bas pour déactiver le Customer Experience (désactivé par défaut), le Problem Reporting, et les windows Update. Décochez ensuite toutes les cases et cliquez sur OK.
  4. Modifier le profil de gestion de l’alimentation, particulièrement utile pour les PC portables: Control Panel > System and Security > Power Options > Change plan settings > modifiez les valeurs selon vos désirs. Selon que vous ayez un PC portable ou un fixe, certaines options ne seront pas visibles. Personnellement, je choisis toujours les paramètres suivants:
    • Dim the display (Estomper l’affichage): Jamais
    • Turn off the display (Eteindre l’écran): 3 heures
    • Put the computer to sleep (Mettre l’ordinateur en veille): Jamais
    • mettre les luminosités au maximum
    • advanced settings: pour définir des réglages plus fins, mais je ne l’utilise pas.

    Une fois ces réglages terminés, cliquez sur OK pour retourner au choix du Power Plan et cliquez dans la colonne de gauche sur « Choose what the power button does », vous arrivez sur une page avec plusieurs options:

    • When I press the power button: Shutdown
    • When I press the sleep button: Go to sleep
    • When I close the lid (fermeture du capot): Do nothing
    • Ainsi que d’autres options comme « demander un mot de passe à la sortie de veille », etc.
  5. Dans la barre de notifications (en bas à droite du Desktop), cliquez sur la flèche vers le haut > Customize > et cochez « Always show all icons ».
  6. Configurez votre clavier (si nécessaire) en cliquant sur la barre des langues ou en allant dans « Control Panel > Clock, Language, and Region > Language ». Vous avez ici la possibilité de configurer plusieurs claviers mais pour ma part je n’en utilise qu’un seul. Supprimez donc les configurations de clavier qui ne vous conviennent pas et lorsque vous cliquerez sur OK, la barre des langues devrait avoir disparu de votre Desktop.
  7. Ouvrez Internet Explorer pour télécharger et installer un vrai navigateur internet (Chrome, Firefox, Opera, Safari, il en existe plein et ils sont tous meilleurs que cet infâme IE). J’ai l’habitude de mettre google.be en page d’accueil mais chacun fait comme il veut. Faites un clic-droit sur l’icône IE dans la barre des tâches et sélectionnez « Unpin from taskbar » pour le retirer de là.
  8. Pour retrouver les icônes du Desktop (« My computer », etc.), faites un clic-droit sur le Desktop > Personalize > Change Desktop Icons et sélectionnez les icônes que vous voulez voir apparaître.

Désactiver le lock screen

Créez un raccourci sur le Desktop, nommez le « cmd » et pour la commande, tapez « cmd ». Une fois créé, faites un clic-droit dessus > run as Administrator et lancez la commande « gpedit.msc », ce qui devrait ouvrir la fenêtre « Local Group Policy Editor » (non disponible sur les versions classiques de Windows 8). Cette fenêtre reprend les différents paramètres de sécurité au niveau local, et bien que ceux-ci soient assez explicites, ils sont réservés à des utilisateurs avancés.

Dans l’arborescence, suivez le chemin « Computer Configuration > Administrative Templates > Control panel > Personalization » et double-cliquez sur la policy « Do not display the lock screen et mettez la à « Enabled ».

Désactivation du ModernUI (menu carrelages)

Allez sur internet (sans passer par la case IE) sur le site de Wesnext afin de télécharger l’outil Bypass ModernUI (en version 0.66 au moment où  j’écris ces lignes). Lancez la version correspondant à votre système (x64 dans mon cas) et cliquez simplement sur install, le PC redémarrera à la fin de l’installation.

Vous devrez éventuellement réactiver Windows après l’installation. Certaines mises-à-jour de Windows risquent également de désactiver cette manipulation, il faudra dans ce cas la refaire (le créateur prévoit de développer une version qui s’en chargera automatiquement).

J’ai aussi testé l’utilitaire Skip metro Suite, qui semblait très prometteur mais qui ne fonctionne pas pour notre version. Comme dis plus haut, il convient sûrement pour les versions RTM et antérieures.

Installation d’un menu Démarrer

J’aurais aimé parler de « restauration du menu Démarrer » mais malheureusement Microsoft l’a éradiqué de son OS pour le remplacer par l’écran Start qui n’est autre que notre menu carrelages.

Nous allons donc devoir installer un nouveau menu Démarrer grâce à l’utilitaire Classic Shell (en version 3.6.2 pour l’instant) que vous pouvez trouver sur sourceforge.net . Après quelques clics sur « Next », le bouton Démarrer devrait apparaître.

Pour retrouver un look proche de celui de Windows 7, vous pouvez télécharger le skin « SevenVG » sur le site DeviantArt . Dézippez et copiez le contenu dans le dossier « C:Program FilesClassic ShellSkins ». Un clic-droit sur le menu Démarrer > Settings vous permettra de choisir le style et notamment le skin « SevenVG ». Juste à côté du bouton OK, sélectionnez « Load from XML file » et allez chercher le fichier settings.xml que vous venez de copier. Après un redémarrage, votre menu Démarrer sera quasi identique à celui de Windows 7.

Si vous ouvrez un explorateur, vous verrez que Classic Shell y est aussi présent. Un clic sur son icône en forme de coquillage et vous arrivez dans un menu au sein duquel j’ai coché l’option « Disable breadcrumb », afin d’avoir le path complet dans la barre d’adresse.

L’explorateur de Windows 8 nous réserve quelques bonnes et mauvaises surprises. Commençons par les bonnes:

  • Le bouton « up » pour accéder au dossier parent est enfin réapparu dans le menu ! Il avait disparu après Windows XP.
  • Il est possible via le menu File d’ouvrir un command prompt ou une fenêtre Powershell à l’emplacement sélectionné.
  • La possibilité d’ajouter ces liens à la « quick access toolbar », c’est-à-dire l’espace supérieur gauche de la fenêtre.

C’est tout… Passons maintenant aux moins bonnes:

  • En dépit des contestations des utilisateurs, Microsoft a décidé d’imposer le ribbon (ou « ruban ») dans la plupart de ses applications, notamment l’explorateur Windows. Heureusement il est possible de le minimiser, sans quoi il prendrait une place trop imposante, surtout sur les écrans 16/9 ou 16/10.
  • Le look des fenêtres est uni et carré.
  • Des raccourcis inutiles aux couleurs pastels vertes et roses se sont incrustés dans la barre de titre de la fenêtre.

Au final, on s’est sort plutôt bien!

Ajout de la transparence (effet Aero Glass)

Si vous êtes ou étiez un utilisateur de Windows 7 (ou Vista et que vous avez survécu), vous avez certainement eu un choc en voyant le nouvel explorateur. Où sont passés les coins arrondis et les effets de transparence? Le célèbre changement de fenêtre AeroFlip, instauré depuis Vista, nécessitait à lui seul d’avoir une bécane dernière génération et suscitait l’envie de chacun de nous pour pouvoir frimer devant les copains en se gardant bien d’avouer que c’est totalement inutilisable et donc inutile. Si vous ne vous en souvenez plus, voici à quoi ça ressemblait:

Si vous migrez vers Windows 8, j’espère que vous en avez bien profité car vous ne retrouvez pas tous ces effets avec Windows 8. Après nous avoir présenté 1001 shows à l’américaine où les dirigeants de Microsoft nous vantaient les bienfaits de cette interface, ce qui était apparemment de haute priorité par rapport à l’amélioration des performances et de la stabilité, ils nous annoncent aujourd’hui que cette interface avec ses effets de réflections, de transparences et d’arrondis est vieille et « cheesy » (elle sentirait le fromage?). Selon eux, la nouvelle interface ModernUI (anciennement Rétro Metro) est « clean and crisp », ce qui se traduit par « propre et croustillante/impeccable ».
Personnellement, je trouve qu’on se rapproche dangereusement de l’interface de Windows 1, tant au niveau des couleurs, que de l’arrangement en carrelages et des icônes en 2 couleurs (image extraite du blog « Creating the Windows 8 user experience » où des trolls s’entredéchirent dans les commentaires):

La transparence n’a toutefois pas complètement disparu. Comme vous l’avez sûrement constaté, la barre des tâches est le seul élément encore transparent.

Si vous êtes vraiment accro à la transparence, vous pouvez utiliser l’utilitaire Aero8Tuner pour modifier les couleurs des fenêtres ou activer la « unusable transparency », soit la transparence à 100% du bord des fenêtres, ce qui rend celles-ci inutilisables. J’ai toutefois rencontré quelques réinitialisations des couleurs.

Désactiver le password au démarrage

Ouvrez un commande prompt (windows + R) et tapez la commande

netplwiz

ou

control userpasswords2

La fenêtre qui s’ouvre affiche les comptes utilisateurs configurés sur la machine. Vérifiez d’abord que tous vos comptes ont les droits d’administrateur (modifiable via « properties »), et décochez ensuite la case qui se trouve en haut à gauche.

nopassword

Quelques derniers réglages

  1. Configurer l’affichage des dossiers: dans l’explorateur, allez dans View > Options > View, sélectionnez « show hidden files and folders », et décochez « hide extensions for known file types ».
  2. ActiverWindows: si vous avez la version Enterprise, vous aurez remarqué qu’il n’est proposé nulle part d’entrer une clé. Vous pouvez cependant utiliser une des 2 méthodes suivantes afin d’entrer votre clé d’activation:
    • Via la ligne de commande:
      slmgr -ipk xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx-xxxxx
    • Ou via le GUI:
      slui.exe 3

  3. Installer les logiciels nécessaires (drivers, antivirus, mails, backup, office, programme de gravure, PDF reader, lectuers multimedia, etc.). Vérifiez bien que les programmes que vous installez sont compatibles avec Windows 8. A l’heure actuelle, le logiciel SuperCopier subit quelques bugs dans Windows 8 et est à éviter en attendant la nouvelle version.
  4. Définir les programmes par défaut selon les types de fichiers. Pour celà, allez dans « Control Panel > Default Programs > Set your default programs ». Choisissez les programmes avec lesquels vous souhaitez ouvrir certains documents, prenons l’exemple des images, qui peuvent s’ouvrir avec Pictures pour peu que vous soyez patients (image de gauche) ou avec le classique Windows Photo Viewer (image de droite) ou avec un autre programme.

    Sélectionnons donc Windows Photo Viewer et cliquons sur « Set this program as default » ou sur « choose defaults for this program » si vous voulez sélectionner de manière plus fine grâce aux extensions de fichiers.

Dernière étape: faites une sauvegarde de votre système

La configuration de Windows 8 étant fastidieuse, je vous conseille vivement de faire une image système que vous pourrez restaurer en cas de crash. Attention, cette image ne contiendra que le système tel qu’il est maintenant, vous devrez continuer à sauver vos données via des utilitaires de backup spécialisés.

Il y a deux manières de sauver l’état d’un système:

  • via des Restore Points: ce sont des sauvegardes locales (uniquement) qui permettent de rapidement revenir à un état précédent du système.
    Pour créer un Restore Point (point de restauration), allez dans Control Panel > System > Advanced System Properties > System Protection. Avec Configure, vous pouvez activer la création automatique de restore points locaux en allouant un certain pourcentage de votre espace disque système. C’est utile dans le cas où vous installez des drivers dont le comportement n’est pas stable, une restauration directe est alors possible.
    Vous pouvez aussi cliquer sur  Create pour forcer la création d’un restore point à un moment donné.

  • via une System Recovery Image, vous créez une image instantanée de tout le système qui en cas de crash, permettra à partir d’un CD de restauration (System Repair Disc) de remettre votre système en état. Cette image est créée de préférence sur un disque externe en allant dans Control Panel > Windows 7 File Recovery (vous avez bien lu) > Create a system image. Vous avez à ce moment la possibilité de choisir le support pour l’image système: sur un disque dur/ sur 1 ou plusieurs DVDs (déconseillé)/sur un emplacement réseau.
    L’opération prend plusieurs minutes. Une fois celle-ci terminée, n’oubliez pas de créer un System Repair Disc afin de pouvoir booter dessus et accéder au programme de restauration d’image système.

Conclusion

Afin d’être pleinement utilisable, Windows 8 nécessite de nombreuses manipulations et des logiciels tiers, chose peu appréciée dans le monde des entreprises.
Bien que l’apparence première de ce nouvel OS soit plutôt effrayante, les modifications mentionnées dans cet article permettent de le rendre beaucoup plus agréable, sans toutefois surpasser Windows 7, ce qui est dommage.

Lors de la rédaction de cet article, j’ai quand même apprécié certains points, notamment les performances (qui s’expliquent par l’absence d’effets spéciaux dans l’interface), la stabilité, la gestion des droits sur les dossiers systèmes, le bouton Up dans l’explorateur et la simplification des versions, même si à mon sens la version classique n’a pas lieu d’exister.

Malheureusement les points noirs sont nombreux, beaucoup trop. Après de nombreuses années de travail, Microsoft nous avait enfin offert un Windows 7 stable et plaisant à utiliser, mais avec Windows 8 ils viennent de se planter royalement. On ne peut pas comparer avec l’échec de Windows Millénium mais comme vous aurez pu le constater tout au long de cet article, certains points font parfois penser à un canular ou à un mauvais poisson d’avril, et je n’ai même pas mentionné la problématique à laquelle les développeurs seront confrontés.

Mon opinion est que Microsoft a pris des décisions radicales sans même laisser le choix à d’autres alternatives. Les fanboys de Microsoft me maudiront moi et mon article en jurant que Windows 8 est convivial, propice à la productivité et que son utilisation sur tablette est une merveille. Tant mieux pour eux si ils s’en sortent, le but ici n’est pas de créer un troll géant (incitation au débat sur des sujets controvorsés n’ayant pas d’issue) mais bien de permettre à ceux qui le désirent de retrouver la méthode de travail à laquelle Microsoft les a habitués depuis des années.

Pour conclure, je précise que je continuerai à utiliser Windows 8, mais pas comme système principal. Je n’ai pas eu l’occasion d’approfondir certaines nouveautés comme le Windows To Go, ou Bitlocker, et j’espère qu’elles me réserveront des meilleures surprises que celles que j’ai eues jusqu’à présent.
Ceci n’est que mon avis, à vous de vous créer une opinion personnelle. Si vous avez des précisions à ajouter ou si vous pensez pouvoir apporter un discours constructif sur l’une ou l’autre des nouveautés, vous êtes invités à le faire via les commentaires.

Sebastien Lambot

Tags:

Trackback from your site.

Comments (1)

  • Anonyme

    |

    Excellent boulot ! Merci beaucoup !

    Reply

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.